Bienvenue en algérie.

CONTINENT


Afrique

COORDONÉES


36° 46′ N, 3° 03′ E

CAPITALE


Alger

POPULATION

44 000 000

Riche des différents apports qui la composent, la culture algérienne aura été façonnée par les diverses influences inhérentes à l'espace géographique auquel l’Algérie appartient, et qui fait d'elle un véritable carrefour de rencontres entre les cultures berbère, arabo-islamique, méditerranéenne, africaine et occidentale. Dans le rayonnement qu'elle a pu avoir sur le monde, sans doute il est possible de citer de grands noms tels que Massinissa, saint Augustin, Juba II, ou encore Kateb Yacine, Mouloud Mammeri, Mouloud Feraoun, Mohammed Dib, Matoub Lounes, Kamel Daoud, Mohamed Arkoun.

le karakou algérois


Le Karakou algérois est la tenue incontournable des mariages. 


Il représente la féminité par excellence. 


Traditionnel ou moderne, on le retrouve en velours ou en soie avec le sarouel chelka (qui est droit avec une fente sur les côtés) ou alors en sarouel mdouer (qui est bouffant).

Le Karakou est apparu au XIXème siècle à Alger.


Il est l'évolution de la Ghlila (diminutif algérois du mot arabe Ghalila ou ghilala), un vêtement d'origine levantine ottomane déjà connu au XVème siècle qui a été influencé par l'apport berbero-andalous. 


La différence entre les deux costumes est que le Karakou est cintré à la taille, tandis que la Ghlila possède un décolleté.


Source : Wikipédia

la chedda de tlemcen


La chedda de Tlemcen est une tenue traditionnelle algérienne, plus précisément de la ville de Tlemcen, mais également portée dans l'ouest du pays notamment à Oran et Mostaganem. 


Pur produit de l'artisanat tlemcénien, elle était portée par les princesses tlemcéniennes d’antan.


La tenue est considérée à Tlemcen, comme le plus cher et le plus bel habit que porte la mariée le jour de ses noces, mais également les autres femmes lors des mariages.


Depuis 2012, la chedda est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l'humanité, en tant que costume nuptial de Tlemcen et les rites ; et les savoir-faire artisanaux qui y sont associés.


Source : Wikipédia

"Le paradis est sous les pieds des mères."


Proverbe algérien ♡

la robe kabyle


La robe kabyle a été portée pendant des siècles par les femmes berbères dans les villes de Tizi Ouzou en passant par Bejaia ou encore, Bouira. 


Chaque village et/ou région a sa spécialité (couleur, broderies... ). 


De par ses couleurs vives et chatoyantes, les tenues traditionnelles kabyles égaillent et font briller la femme de mille feux. 

Cette robe ancestrale a su traverser les âges, elle a d’ailleurs inspiré un grand nombre d’artistes, de poètes ou de peintres. 


Aujourd’hui, la robe kabyle retrouve un nouveau souffle, elle s’ouvre au monde et ses artisans n’hésitent plus à s’inspirer d’autres créations. 


Elle devient plus légère, ses broderies sont de plus en plus fines. Mais cette nouvelle version n’est pas prête de détrôner la robe traditionnelle qui reste le must dans les mariages.


Source : Dziriya & Wikipédia

"Le cœur voit avant l'œil."


Proverbe algérien ♡

RETOUR AU SOMMET
EnglishFrançais